Venir à Madagascar restera sans doute une expérience unique. Pays Africain, certes, mais d’un degré d’endémicité comme dans aucun autre pays. Flore et faune uniques au monde, paysage à couper le souffle, animaux extraordinaires comme les lémuriens, ou les merveilleuses baleines megaptera.

Des îles sauvages aux plages protégées par des barrières coralliennes formant parfois une piscine naturelle de mer cristalline. L’hospitalité des dix-huit ethnies engage un grand respect et une intégration au concept du pays. Les conseils d’un bon agent de voyage sont nécessaires afin d’organiser au mieux les séjours.

Cette destination n’est peut-être pas une destination pour tout le monde. Elle demande une certaine capacité d’adaptation et une bonne dose de patience pour accepter les imprévus ou les retards parfois causés par les carences du pays.

Les prestataires choisis par notre Agence comme les hôtels, restaurants, et transporteurs etc. ont été sélectionnées avec beaucoup d’attention après plusieurs années de collaboration. Néanmoins, nous devons préciser que quelques fois on ne peut pas comparer ces services avec ceux d’autres destinations touristiques.

MADAGASCAR « Ce qui est rare est cher, et … MADAGASCAR est unique »

Madagascar est un pays riche en coutumes et pratiques traditionnelles.

Il compte aujourd’hui plus de 24 Millions d’habitants répartis en 18 « ethnies » dans le territoire, qui correspond plutôt à l’ancien royaume qu’à des caractéristiques ethniques, modelés par une influence indonésienne et africaine. Madagascar est une République Démocratique.

Les Malgaches ont toujours cru en l’existence d’un Dieu mais ils ont surtout pratiqué le culte des ancêtres. Actuellement, cette religion ancestrale cohabite avec le protestantisme et le catholicisme.
On peut dire qu’à Madagascar toutes les religions sont représentées.

Après un siècle de christianisation, les Malgaches sont désormais à majorité chrétienne tout en conservant une place primordiale à leurs ancêtres.

Les arts funéraires, contes ou interdits, racontent à leur manière une civilisation en cours de mutation.

Les cérémonies traditionnelles demeurent encore comme le «Tsanga-Tsaina» des Antakarana, le « Fanompoambe » des Sakalava du Boina ou le « Fitampoha » qui rassemble les Sakalava du Menabe. Mais les FESTIVALS, entre autre le « Donia » à Nosy Be, le « Madajazzcar » à Antananarivo, ou le « Batrelaky » qui célèbre la récolte de café ou de letchis en décembre dans le sud-est, sont des occasions de faire connaissance avec une culture ancienne ou plus contemporaine.

Les sites et les monuments classés nous font voyager également à travers l’histoire malgache. L’artisanat montre des métissages et de confrontations multiples, qui sont, en quelque sorte, la vocation de Madagascar : l’Art Zafimaniry, le Papier Antemoro ou la soie sauvage.

La culture gastronomique se déploie autour du riz, le céréale emblématique de Madagascar qui en détient le record de consommation au monde.

On ne peut parler de cuisine malgache sans mentionner le « romazava » ou le « ravitoto » mais aussi des spécialités à découvrir comme le « tsikorakorana » (camaron), le « drakaka » (crabe), ou encore l’amalona » (anguille).

Manger devient alors une expérience gustative très variée selon la région où l’on se trouve que ce soit sur les hautes terres ou sur les côtes. Le zébu, le poulet, le porc, et enfin les poissons sont parfois surprenantes, rehaussés de lait de coco ou de diverses épices. Sans oublier les fruits, pour la plupart exotiques, et les légumes fraîches dont le pays regorge

.

GÉOGRAPHIE

Madagascar est la quatrième Île la plus grande du Monde. Il se trouve au Sud Est de l’Afrique, bordé à l’Est par l’Océan Indien et par le canal de Mozambique à l’Ouest.

Madagascar a une superficie de 587 000 km² avec une longueur de 1.580 km du Nord au Sud et large de 580 km aux points les plus éloignés de l’Est à l’Ouest.

Madagascar est divisé en 6 provinces dont Antsiranana, Mahajanga, Toamasina, Fianarantsoa, Toliara, et enfin la partie centrale Antananarivo qui est aussi la capitale du pays.
Madagascar, l’Île rouge avec ces grands fleuves de l’Ouest.

Madagascar, l’Île verte avec sa jungle luxuriante à l’Est, ses forêts sèches à l’Ouest et ses fourrés d’épineux dans le Sud.
Et les Hauts plateaux avec le massif ruiniforme de l’Isalo, et les forteresses des Tsingy, classées patrimoine mondiale par l’UNESCO.

Une nature unique au monde, plus de 100.000 espèces d’invertébrés dont pas moins de 3,000 espèces de papillons, sans oublier les caméléons qui représentent les deux-tiers des espèces connus dans le monde.

Mais ceux qui représentent le mieux la grande Île sont les lémuriens. Parmi les 35 variétés de lémuriens, le propithèque de Tattersall et l’hapalémur doré n’ont été découverts que récemment.

Madagascar est un pays riche en biodiversité, la flore et la faune n’en manquent pas et sont presque toutes endémiques. Des parcs et des réserves se trouvent presque dans chaque coin de l’Ile.
Un patrimoine encore très réservé avec 5.000 km de littoral intact. Au Nord se trouve l’une des plus belles baies du Monde, celle de Diego Suarez. Le Nord-Ouest est le domaine des Îlots coralliens aux noms chantants : Nosy Komba, Sakatia, Iranja, Mitsio, Tanikely et la grande Nosy Be.

De Juin à Septembre les baleines à bosse remontent de l’Antarctique pour se reproduire et mettre bas autour de l’île paradisiaque de Sainte Marie à l’Est du pays.

CLIMAT
Le climat de Madagascar est divisé en deux saisons, la saison sèche commence du mois d’Avril au mois d’Octobre, et la saison humide de Novembre à Mars. La température varie de 10°C spécialement dans la région des hauts plateaux, à 34°C sur les côtes. La meilleure période pour visiter Madagascar est entre le mois de Mai jusqu’à la fin du mois de Novembre. Il est par contre utile de connaître que pendant la période d’été (Novembre à Février), c’est la période de pluie, nocturne la plupart du temps.

Dans la région des hauts plateaux, de juin à Septembre la température baisse considérablement le soir (autour de 10°C) et se maintient entre le 18 et 22°C pendant la journée.

A partir du mois d’Octobre et jusqu’au mois de Mai, il fait chaud, la température peut atteindre 28 à 30°C, avec possibilité d’averses violentes mais de courte durée.

Sur la côte, le climat est généralement chaud même en hiver (Mi-septembre) où la température est au minimum de 25°C, alors qu’en été (Novembre Avril) elle affleure les 40°C.

LA FAUNE

Tous les animaux existant à Madagascar ne sont pas venimeux et représentent un taux d’endémicité élevé de 80%. Les lémuriens sont les plus représentatifs de l’île. Leur taille va du Microcèbe nocturne pas plus gros qu’une souris à l’Indri, aussi haut qu’un garçonnet. Parmi ces animaux endémiques les plus extraordinaires, on peut examiner environ une cinquantaine d’espèces de lémuriens.

Les caméléons, une quarantaine d’espèces, sont parmi les plus beaux du monde, ainsi que les papillons qui comptent la variété la plus grande aujourd’hui connue, le Comète. Un voyage dans le temps nous emmènerait vers l’Aepyornis dont les sables du Sud gardent encore intacts les œufs d’une capacité de 8 litres, ou même les dinosaures dont les gisements malgaches recèlent des fossiles admis comme parmi les plus anciens.

La Grande Île est aussi connue pour ses différentes espèces de reptiles et de mammifères, des dizaines de milliers d’invertébrés, 200 espèces de reptiles, et des variétés d’oiseaux et d’espèces aquatiques.

LA FLORE

Madagascar est reconnue comme étant un véritable musée vivant. Sa nature est caractérisée par un ensemble d’écosystèmes variés abritant des espèces très particulières, dont le degré d’endémisme est de 90% pour la flore.

Quelques mille variétés d’orchidées de la forêt tropicale, la végétation digne d’un monde imaginaire des bush du sud, les sept variétés de baobabs contre une seule pour toute l’Afrique, ou les mille et une autre fantaisies de la nature comme le Népenthès « carnivore » dont le clapet se referme sur l’insecte imprudent.

« Sanctuaire de la nature », on dénombre à Madagascar plus de 12.000 espèces de plantes, 700 espèces différentes d’orchidées, 110 variétés de palmiers et une abondance incroyable d’épices comme la vanille, la cannelle, le poivre, le girofle, l’ylang ylang, le café, le cacao, le gingembre … .HASINA

On peut dénombrer aussi des bois précieux exceptionnels comme le bois d’ébène, le palissandre, le bois de rose ou le baobab, devant les forêts de bambous géants, d’euphorbes et de fougères immenses et sans oublier le fameux « arbre du voyageur ».

VISA D’ENTREE
Le visa peut être obtenu en arrivant à l’aéroport d’Antananarivo, payable en Euro ou en Dollar.
Le Passeport doit être valable plus de 6 mois.
Le visa a une validité reliée à celle du billet d’avion et peut être prorogé jusqu’à un maximum de 3 mois auprès du Ministère de l’Intérieur à Anosy – Antananarivo ou auprès des commissariats en province.

VOLS AERIENS
La compagnie aérienne, AIR MADAGASCAR, effectuent des vols internationaux vers l’Europe, l’Asie ou l’Afrique et des vols régionaux reliant les principales villes de l’Océan Indien, en collaboration avec les compagnies AIR AUSTRAL et AIR MAURITIUS. C’est aussi l’unique compagnie qui assure les vols nationaux.
D’autres compagnies, comme AIR FRANCE ou CORSAIR, relient aussi Antananarivo à Paris.

LA MONNAIE
Madagascar utilise l’ARIARY comme monnaie locale. Mais cela n’empêche pas certain centre d’échange commercial comme les banques, d’accepter les monnaies internationales comme l’Euro ou le Dollar.

PRÉVENTION SANITAIRE
Aucune vaccination est obligatoire mais il est toujours recommandé aux touristes venant à Madagascar de se munir d’une profilas anti-malaria, d’un désinfectant intestinal ainsi que de crème ou lotion anti-moustique.
Nous insistons sur le fait que les clients qui voyagent avec Universal Trading Tourisme doivent avoir leur propre assurance médicale.

LANGUE DE COMMUNICATION
La langue officielle est la langue malgache (Malagasy), toutefois chaque province et chaque peuple possède et pratique son propre dialecte. Par exemple dans la capitale d’Antananarivo, on utilise le dialecte Merina; à Antsiranana, on utilise le dialecte ANTAKARANA; à Tamatave le dialecte BETSIMISARAKA; à Fianarantsoa le dialecte BETSILEO; à Mahajanga le dialecte SAKALAVA; à Toliara le dialecte VEZO, etc.
La deuxième langue pratiquée dans le pays est le français.
L’Anglais, l’Italien et l’Allemand sont rarement parlés.

TRANSPORT
L’état des routes à Madagascar varie selon la saison. Les routes nationales (sauf quelques unes) sont en bon état durant la saison sèche mais deviennent mauvaises pendant et après la saison des pluies. Il y a aussi des zones qui ne sont accessibles qu’avec des véhicules 4×4, surtout dans les milieux ruraux qui sont parfois inaccessibles à tout autre type de véhicule. Pour cela, nos véhicules sont appropriés aux conditions de ces routes afin de pouvoir y accéder facilement durant les circuits.
Nos voitures sont très confortables et climatisées pour le bien-être de nos clients.
En cas de nécessité, bateaux et avions à louer sont disponibles à des prix variables selon le loueur.
Les lignes ferroviaires utilisées actuellement pour transporter les touristes sont les lignes Fianarantsoa–Manakara et Moramanga-Toamasina, très pittoresque.

HÉBERGEMENT
Il existe des hôtels de standing international à Antananarivo, et des complexes balnéaires sur les principaux sites touristiques. Quelques uns des hôtels se tendent vers les catégories à 3 étoiles ou plus. Nous proposons toujours le standard dans la plupart de nos circuits. Parfois, nous utilisons des hôtels de catégorie moyenne ou même des gîtes, ceci principalement durant la visite des parcs ou lors des itinéraires spéciaux. Nous utilisons également le camping selon le type du circuit.

CE QU’IL FAUT APPORTER QU’IL FAUT APPORTER
Cela dépend de la saison de votre visite: lunettes de soleil, chapeaux, crème ainsi que des vêtements légers appropriés à la protection contre les rayons solaires, les vêtements à manches longues sont recommandés le soir, ainsi que les anti-moustiques. En hiver, et particulièrement pour les trekkings, des vêtements chauds.
Des cartes mémoires pour les cameras et appareils photo numériques sont disponibles à Antananarivo, nous recommandons quand même aux clients de porter avec eux tous les équipements qui leur seront nécessaires.
Pour les circuits en forêt, des chaussures de marche et des vêtements appropriés pour se protéger des insectes comme les fourmis et les sangsues. Sans oublier les k-way ou autres imperméables pour les circuits dans la partie orientale.

PRIX ET CE QU’IL FAUT ACHETER
Relativement, Madagascar est une destination qui n’est pas chère. Dans un hôtel modeste, le prix d’un repas est à environ 5 Euros, une glace maison est de 1,80 euros environ, une bière coûte autour de 1,20 euros les 66 cl.
Les arts sont aussi exceptionnels avec quelques produits de haute qualité. Le prix dépend de votre marchandage même si le prix annoncé est très élevé.
Le pourboire n’est pas encore considéré comme obligatoire à Madagascar, mais petit à petit, cela change au fur et à mesure que les touristes arrivent. Cela dépendra de votre consentement.

SERVICE PUBLIC ET TÉLÉCOMMUNICATION
La poste : la poste est disponible presque dans toutes les régions et dans toutes les villes.
L’électricité : La puissance de l’électricité est à environ 220 Volts.
La télécommunication : la majorité des hôtels offrent des services téléphoniques que ce soit en chambre ou à la réception. Internet : on trouve des cybercafés presque dans toutes les villes et une connexion Wi-fi dans la majorité des hôtels.

SÉCURITÉ
Comme dans tous les pays développés, des petits crimes comme des pickpockets existent, particulièrement dans certains endroits comme le marché, les petits chemins ou dans la foule.
Nous recommandons à tous nos clients de ne pas porter des objets de valeur comme les bijoux. Certains hôtels possèdent des coffres forts qui pourront être utilisés.

FUSEAU HORAIRE
De fin Octobre à fin Mars, + de 1 heure par rapport à Paris. D’avril à fin octobre + 2 heures par rapport à Paris.

A découvrir à Madagascar

Madagascar est très riche en biodiversité…
On y fait connaissance avec de multiples espèces animales et végétales qui composent l’endémicité de la nature malgache.
On peut aussi y renouer avec le parcours géologique ancien qui a donné forme aux plateaux et aux plaines de Madagascar. Autant de niches écotouristiques d’où on revient émerveillé.
Chaque région climatique du pays voit fleurir un type de végétation particulier: forêt tropicale humide de la côte Est, flore semi-désertique du Sud, terres agricoles des Hautes Terres, savanes et basses terres sèches de l’Ouest.
Cette exceptionnelle richesse végétale permet d’obtenir une grande variété d’huiles essentielles de qualité, à la fois pure et biologique.
L’immense potentialité de ce pays offre à l’homme des plantes aromatiques et médicinales dont on extrait les huiles essentielles reconnues les plus actives et les meilleures au monde.










Madagascar est très riche en biodiversité…
On y fait connaissance avec de multiples espèces animales et végétales qui composent l’endémicité de la nature malgache.
On peut aussi y renouer avec le parcours géologique ancien qui a donné forme aux plateaux et aux plaines de Madagascar. Autant de niches écotouristiques d’où on revient émerveillé.
Chaque région climatique du pays voit fleurir un type de végétation particulier: forêt tropicale humide de la côte Est, flore semi-désertique du Sud, terres agricoles des Hautes Terres, savanes et basses terres sèches de l’Ouest.
Cette exceptionnelle richesse végétale permet d’obtenir une grande variété d’huiles essentielles de qualité, à la fois pure et biologique.
L’immense potentialité de ce pays offre à l’homme des plantes aromatiques et médicinales dont on extrait les huiles essentielles reconnues les plus actives et les meilleures au monde.





Les fêtes malgaches sous toutes les formes…

Depuis toujours, comme dans toute civilisation, les « Ntaolo » (ancêtres) malgaches avaient des fêtes que la génération actuelle a tendance à oublier. En effet, la plupart de ces dernières ne sont plus célébrées actuellement et, du coup, il est bien de mentionner que ces manifestations existent, et existeront, tant que nous, Malgaches, respectons la tradition.
Nous ne pouvons pas prétendre tout connaître, mais en tout cas, nous allons tout simplement vous énumérer quelques unes, leurs significations et enfin l’endroit ou la région qui les célèbrent.